Président du Conseil Départemental

des Pyrénées Atlantiques

Après avoir été Président du Conseil Général des Pyrénées Atlantiques de 2001 à 2008, fondateur du groupe Forces 64, Jean-Jacques LASSERRE a été réélu le 29 mars dernier Conseiller Départemental du nouveau canton Pays de Bidache, Amikuze et Ostibarre et le 2 avril 2015 Président du nouveau Conseil Départemental des Pyrénées Atlantiques.

Un engagement sans faille au service du département et de ses communes, dans le respect de leurs spécificités, ce nouveau mandat sera marqué par une gestion solidaire et particulièrement rigoureuse des finances publiques, pour consolider l'existant et mettre en oeuvre les actions nécessaires au bon développement du département.

L'action à coeur : Jean-Jacques LASSERRE, au coeur de l'action.

Elu au Parlement de Navarre depuis 1982, Jean-Jacques LASSERRE est un acteur prépondérant de l’évolution du département des Pyrénées-Atlantiques depuis près de 30 ans. Vice-Président de François Bayrou puis Président de l’Assemblée Départementale de 2001 à 2008. En 2008, il crée le groupe FORCES 64 qui s’est inscrit comme le moteur d’une gestion tant solidaire que dynamique de l’institution départementale. Après plus de 4 années dans l'opposition, le voilà de nouveau Président du Conseil Départemental, jouissant d'une majorité forte et équilibrée (MoDem, UMP, UDI) pour redresser la situation financière fragilisée par la majorité sortante, et redonner au département la place qui lui revient.

Une gestion solidaire

Mise en place du RSA, du schéma départemental des personnes âgées, création de la Maison Départementale des Personnes Handicapées,…

 

Une solidarité territoriale :

 

Le conseil général s’est engagé dans une politique de partenariat renforcé avec les communes et communautés de communes de notre territoire. Ainsi, au-delà des aides apportées par le Conseil Départemental aux communes (Fonds de rénovation des bâtiments publics pour les communes de moins de 2000 hab., aides aux bâtiments communaux pour les travaux plus lourds de réhabilitation, d’extension ou de création, aide à l’entretien de la voirie communale et rurale,…) le Conseil Départemental a crée les contrats communautaires de développement (CCD) pour répondre à la nouvelle réalité territoriale constituée par les communautés de commune. Ces CCD s’articulent autour de 4 axes prioritaires :

 

- l’économie,

- l’habitat,

- la culture,

- les services à la personne.

 

Un réseau précurseur pour lutter contre la fracture numérique :

 

Jean-Jacques LASSERRE s’est engagé pour favoriser l’accès à l'internet de haut débit pour tous. Pour mener à bien ce projet ambitieux, le Conseil Départemental s’est lancé dans un vaste programme d’investissement et d’équipement. Le réseau de fibre optique (960 km) a d’ores et déjà permis de fournir en haut débit :

 

  • 95 % de la population

  • les 49 collèges et 16 lycées publics du département,

  • les 5 sites de l'Université,

  • les écoles de 3ème cycle,

  • les hôpitaux,

  • les 70 zones d'activités commerciales ou zones industrielles.

 

De plus, Jean-Jacques LASSERRE s’est positionné de manière forte contre la nouvelle réforme des collectivités territoriales et les incidences désastreuses qu’elle aura sur  nos collectivités : perte de la clause de compétence générale pour les départements, mise en péril de ressources fiscales, perte d’autonomie financière, réforme du mode de scrutin…

Une gestion dynamique

En faveur des Infrastructures :

 

Au delà de son intervention pour l’entretien et la maîtrise d’ouvrage sur le réseau départemental, le Conseil Départemental a été le moteur de nombreux projets structurants pour le développement de notre territoire (autoroutes, lignes low cost, etc.)

 

En faveur de l’environnement :

 

Sous l'influence de Jean-Jacques LASSERRE le Conseil Départemental s’est engagé activement, avec ses partenaires, dans une politique de restauration de la qualité des eaux, d’amélioration et de préservation du cadre de vie, de collecte et de traitement des déchets.

Il met également en œuvre des mesures d’aide à la réduction de la consommation d’énergie.

 

En faveur du développement économique :

 

L’exécutif départemental a fait le choix très volontariste d’accompagner le développement de l’activité économique sur son territoire. Les 2 exemples majeurs de cet engagement sont son implication dans la mise en place des projets EOLE à Bordes, et de la Technocité à Bayonne.

 

Des contrats uniques en France en faveur de l’aéronautique et l’agroalimentaire :

 

En créant des contrats de sous-traitance aéronautique et agroalimentaire sur mesure adaptés aux besoins spécifiques des entreprises, le Conseil Départemental a également souhaité aider particulièrement ces deux filières structurantes pour l’économie départementale. Les entreprises sous-traitantes des entreprises de ces secteurs ces secteurs de plus de 750 salariés peuvent bénéficier de contrats de développement autour des axes suivants :

  • renforcer leur organisation, leur système de production, leur encadrement,

  • développer l’innovation

  • le développement des systèmes d’information

  • le respect de l’environnement

  • les démarches à l’exportation

Retrouvez toute l'actualité sur le site www.le64.fr
Une gestion ciblée

En faveur de l'Agriculture :

 

A l'instar des autres secteurs d'activités, des aides exceptionnelles à l'agriculture ont été mises en place. Sous l'impulsion de Jean-Jacques LASSERRE, le Conseil Départemental propose aux éleveurs 2 nouveaux dispositifs d'aide afin de les aider à faire face à la crise économique :
- des aides à la filière laitière bovine

- un crédit d'accompagnement technico économique, qui vise à aider les éleveurs qui le souhaitent à s'engager dans une démarche de modernisation et de diversification de leur exploitation.

 

En faveur du Tourisme, vecteur de développement pour notre territoire :

 

Parce qu’en Pyrénées-Atlantiques le tourisme est un des moteurs du développement, le Conseil Départemental travaille à renforcer le potentiel touristique, à développer l’offre d’activités, à améliorer l’hébergement et à soutenir la  promotion des activités et des grands sites.

Propriétaire des 2 stations de ski de Gourette et de La Pierre Saint Martin, le Conseil Départemental a réalisé ces dernières années d’importants travaux de modernisation afin de préserver et développer ces sites touristiques d’exception.

 

De plus, le Conseil Départemental apporte une aide financière à la création, à la modernisation ou au développement des hébergements touristiques pour des investissements réalisés par des PME ou par des Collectivités qui souhaitent pallier une carence de l’offre.

 

Un plan anti-crise pour soutenir les entreprises :

 

Dans une conjoncture difficile, Jean-Jacques LASSERRE s'est positionné en faveur de la mise en place d’un véritable plan Anti-crise. Ainsi, le Conseil Départemental s'était doté d’un nouveau dispositif d’aide en direction des PME-PMI des secteurs de la production et de l’hébergement touristique touchés par la crise économique. Le Conseil Départemental leur proposait, en complément d’une intervention bancaire à moyen terme, une avance remboursable à taux zéro, pour une durée de trois à sept ans et d’un montant, plafonné au prêt bancaire, pouvant varier de 5000 à 50000€.

Il avait également mis en place pour les très petites entreprises (TPE), de l’artisanat et du commerce, trois dispositifs d’aides directes :

 

  • investissements immobiliers et accessoirement à l’outil de production, permettant de renforcer la compétitivité de ces entreprises,

  • embauche d’un second du patron afin d’accompagner l’entreprise dans l’évolution de sa structuration ou préparer sa transmission.

  • abondement de fonds de prêts des Plateformes d’Initiatives Locales, pour le financement de la création et la transmission d’entreprises

Or aujourd'hui, suite à la grande réforme et à la Loi NOTRé, le département a perdu ces compétences en matière d'aide aux entreprise et les dispositifs pré-cités seront abandonnés...

© 2016 Marie-Claude Albanési         dernière mise à jour le 24 octobre 2016