Centriste de coeur et d'action

 

"Mon engagement pour les Pyrénées Atlantiques, c'est être à l'écoute de tous, disponible pour chacun, afin de mieux agir ensemble et de construire les grands projets qui permettront à notre département de se hisser parmi les modèles des territoires qui composent notre pays, en ne laissant personne sur le bord du chemin.

Je porte des valeurs fortes, des convictions profondes et solides : si mon histoire est garante de mon engagement, mon action est, reste et sera toujours de servir les intérêts de nos communes et de nos concitoyens.

A travers ce site, je vous rends des comptes, en toute transparence, et je réponds à vos questions, en toute simplicité.
Alors n'hésitez pas à me faire part de vos remarques, de vos commentaires et de vos idées dans la rubrique "Me contacter".

Jean-Jacques LASSERRE

Sénateur des Pyrénées Atlantiques

Président du Conseil Départemental

des Pyrénées Atlantiques

 

Né le 11 mars 1944 à Bidache, Jean-Jacques Lasserre est marié à Françoise, et père de deux enfants : Jean-François et Florence, tous deux élus dans leurs villes de résidence.

Il continue d'exercer son métier d'agriculteur, sa passion.



Sénat (Paris)

Tél.  01 42 34 28 73

Fax. 01 42 34 40 08

jj.lasserre@senat.fr

Un parcours politique actif et militant :

À l’âge de 20 ans Jean-Jacques Lasserre entame son parcours dans la société civile en intégrant la Jeunesse Agricole Chrétienne (devenu Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne en 1963). Ce mouvement indépendant de la politique, que Jean-Jacques Lasserre définit comme un « formidable outil d’émancipation de la ruralité », lui procure un « éveil au travail d’équipe ».

À 22 ans, il milite au Centre Départemental des Jeunes Agriculteurs. Pour lui, c’est un « moyen de formation au développement économique et territorial ».

 

Temps forts :

1975 : il adhère au Centre Démocrate. Par la suite, il est fidèle à ses convictions centristes et quand en 1976 le Centre Démocrate se transforme en Centre des Démocrates Sociaux, puis en Force Démocrate, en 1995, Jean-Jacques Lasserre remporte ses mandats électoraux avec le soutien de ces formations politiques.

1998 : Force Démocrate, l’un des six des partis politiques indépendants qui composent alors l'Union pour la Démocratie Française (créée en 1978), se fond au sein de l’UDF. Jean Jacques Lasserre en devient progressivement l’une des figures dans sa région.

 

2007 : il rejoint le Mouvement Démocrate (Modem, qui succède à l’UDF) dont il est aujourd’hui conseiller national et également vice-président pour les Pyrénées-Atlantiques.

 

2008 : il crée « Forces 64 », un groupe de 19 élus, majoritairement centristes, au Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques.

 

2010 : pour les élections régionales, Jean-Jacques Lasserre prend la tête de la liste « Forces Aquitaine » dans les Pyrénées-Atlantiques, qui réalisera un score de 15,65 % contre 10,40 % au premier tour, soit la plus forte progression par rapport au PS et à l'UMP. Dans les Pyrénées-Atlantiques, la liste menée par Jean-Jacques Lasserre arrive en troisième position avec 24,10 % des suffrages après avoir réalisé 17,61 % au premier tour.



2011 : élu Sénateur des Pyrénées Atlantiques.

 

2015 : réélu Président du Conseil Départemental des Pyrénées Atlantiques.

La passion d'un pays

 

Jean-Jacques Lasserre est élu conseiller municipal en 1983 à Bidache pour la première fois.

Il est réélu en 1989 puis, est élu maire de cette commune en 1995.



En 1984, il crée – avec d’autres — la première communauté de communes du département des Pyrénées-Atlantiques qui regroupe les sept communes du canton de Bidache. C’est par « un projet permanent de développement » qu’il explique la création de cette collectivité territoriale qu’il préside de 1984 à 2001.


En 1982, Jean-Jacques Lasserre est élu conseiller général du canton de Bidache. Il est réélu en 1988, 1994, 2001 et 2008. Il est élu président du conseil général des Pyrénées-Atlantiques en 2001. Il occupe la fonction de vice-président délégué de cette collectivité territoriale de 2008 à 2011.


Jean-Jacques Lasserre est conseiller régional de la région Aquitaine. Élu en 1986, il est réélu en 1992, 1998, 2004 et 2010. Il appartient au groupe « Forces Aquitaine » composé de 10 élus.


De 1999 à 2001, Jean-Jacques Lasserre est président du Conseil des élus du Pays basque. En 2008, il est réélu à la présidence de cette association (de type Loi 1901) qui a pour objet la promotion du projet de territoire du Pays basque et qui en élabore les orientations stratégiques (Pays basque 2010, puis Pays basque 2020).

L'amour de la terre

 

Fils d’exploitants agricoles de Bidache, Jean-Jacques Lasserre obtient son brevet d’études professionnelles agricoles en 1961 à Masseube dans le Gers.



À 17 ans, il commence à travailler dans l’exploitation familiale (maïs et élevage laitier).

Il poursuit, pendant trois ans, des études par correspondance à l’école Purpan de Toulouse, puis se marie en 1968 avec Françoise avec qui il aura  deux enfants, nés en 1974 et 1976, dont il formera l'aîné afin de poursuivre l'activité familiale.


À partir du milieu des années 1970, Jean-Jacques Lasserre occupe des fonctions d’administrateur au Crédit Agricole et au sein de la Coopérative Agricole Lur Berri. C’est là qu’il acquiert une « connaissance des mécanismes économiques » selon ses mots.

Il préside Lur Berri de 1987 à 2001.

En 2007, il prend sa retraite professionnelle et confie la gestion de l’exploitation familiale (70 hectares) à son fils.



Toujours à l'écoute des agriculteurs et de leurs problèmes, des nouveaux enjeux de la Politique Economique Agricole, des nouveaux défis et du devenir de l'agriculture dans notre pays, comme au sein de l'Union Européenne, Jean-Jacques Lasserre travaille activement sur la question du droit de semence et de la propriété intellectuelle.

L'action de terrain

 

L'action est à la base de la vie de Jean-Lasserre. S'il place l'Homme au coeur de l'action militante et du développement du territoire, sa priorité reste l'action, et l'action sur le terrain.



Ainsi, ses engagements sont en corrélation avec ses activités : qui mieux qu'un agriculteur peut défendre les intérêts de cette profession ? Il s'engage et milite sur le terrain et au sein des institutions de gestion rurale (Centre Départemental des Jeunes Agriculteurs, Crédit Agricole, Coopérative Lur Berri).

Qui mieux qu'un citoyen peut défendre les intérêts de ses concitoyens ? Il devient maire, puis bat la campagne pour porter son canton au Conseil Général des Pyrénées Atlantiques.

Qui mieux qu'un élu local pour défendre les intérêts des collectivités ? Il est élu Sénateur et porte le grands enjeux du département devant le Sénat, soutenant les dossiers sensibles du Béarn et du Pays Basque.



Jean-Jacques Lasserre partage son temps entre le Sénat, le Conseil Général et apporte un soin tout particulier à maintenir le lien privilégié qu'il a su tisser avec ses concitoyens en participant au maximum aux évènements locaux : inaugurations, rencontres, colloques, soirées débat, tournois sportifs et ludiques (pelote, rugby, mus, etc.), fêtes patronales, festivals, manifestations associatives, etc.

Profondément attaché à la terre, et par conséquent au "terrain", Jean-Jacques Lasserre est un élu généreux puisqu'il est, fait de plus en plus rare en politique, resté fidèle à ses valeurs, à cette terre qui coule dans ses veines, ne se coupant jamais de sa base et respectant toujours ses fondamentaux.

© 2016 Marie-Claude Albanési         dernière mise à jour le 24 octobre 2016